Un coup d'oeil en plus sur de nombreux sujets geek !

[Opinion controversée] Pourquoi la prélogie Star Wars est la meilleure ! Et pourquoi les Jedi sont méchants aussi en fait…

https://assets.support-vision.fr/images/52/Image-descr-0.jpeg

Ah Star Wars. Un univers aussi riche que sa communauté, et donc très hétérogène question goûts et préférences… L’un des plus grands débats est justement de déterminer quel est le meilleur film ! Et souvent ça dérive sur la meilleure trilogie. Maintenant que la « postlogie » (7-8-9) est terminée, il est temps de le définir une bonne fois pour toute ! (Bon c’est mon avis personnel je rigole hein) : je préfère, et d’extrêmement loin, la « prélogie » aux deux autres !

C’est une opinion plutôt controversée comme je le mets dans le titre de cet article car la communauté, malgré ses différences, semble quand même plus entendue sur le fait que c’est la trilogie originale (4-5-6) qui écrase les deux autres de très loin. Mais je ne suis pas d’accord et je vais expliquer pourquoi ici. Pour certains c’est une affaire de génération, en effet peut être qu’on préfère la trilogie qui nous a fait découvrir Star Wars (en tout cas c’est mon cas), mais je vais tenter d’expliquer ici les raisons pour lesquelles je pense que ça va quand même plus loin que ça.

A noter que je vais principalement parler de l’histoire racontée plutôt que la qualité cinématographique des films en elle-même, car de toute façon elle est très variable selon les films peu importe les trilogies (je pense notamment à l’épisode 6 où on sent nettement une « glissade » commerciale avec les Ewoks etc). On va en parler en tant que saga, donc de l’histoire racontée plutôt que juste mesurer la qualité de l’écriture des dialogues dans les détails (là sur ce critère je le reconnais l’originale est la meilleure).

L’histoire racontée dans la prélogie est bien plus profonde et critique sur notre société, plus adulte, que l’originale qui est plus « enfantine »[tocIgnore][/tocIgnore]

Alors je vous arrête tout de suite si vous faîte partie des fans de la trilogie originale : je ne dis pas qu’elle est nulle hein. Mais si elle était novatrice à l’époque de sa sortie elle est maintenant sacrément désuète et défraîchie. Oui elle a défini les standards du space-opéra mais elle a le défaut majeur de ne pas raconter une histoire extrêmement riche en dehors de ça, et de n’être pas, elle non plus, exempte de clichés.

L’histoire on la connaît, en gros c’est simplement un fils « no-name » (une personne comme vous et moi) qui devient un héros, sauve une galaxie d’un empire tyrannique (fasciste à des moments, au point que ça soit presque cliché parfois), dont le fer de lance est le père dudit héro, tout ça sur fond de quasi-magie (appelée force) et de sabre lasers. Voilà, on a résumé l’histoire avec cette simple phrase. Alors je ne dis pas que le fait de pouvoir la résumer en une seule phrase est une mauvaise chose, mais il n’y a pas d’autres « apports », on est dans un cliché assez évident des gentils contre les méchants, tout est noir ou blanc etc.

En revanche, la prélogie elle, est bien plus « grise » : on y constate une République malade, qui se transforme de l’intérieur vers cet empire tyrannique, sauf qu’on découvre nettement que cette république est corrompue jusqu’à la moelle, donc tout sauf blanche. Ça s’applique aussi aux Jedi d’ailleurs qui sont montrés extrêmement arrogants, détachés de la réalité et très loin de leurs préceptes originaux, tels que décris dans la trilogie originale en tout cas (si cette affirmation vous choque, une partie entière de cet article y est dédié, patience). S’y ajoute que l’on voit les manipulations politiques et le plan parfait d’un grand méchant, qui peut très bien se justifier voyant l’état de la galaxie (qu’il provoque en partie, mais disons en donnant un coup de pouce). Enfin on voit la chute d’un système démocratique sous les applaudissements du public, ce qui est un parallèle de ce qu’on peut constater en partie en Russie, Turquie ou, pour faire un point Godwin, en Allemagne en 1933 (et certains diraient chez nous aussi, à moindre échelle).

En bref, les enjeux me paraissent bien plus grand qu’une aventure où le gentil héros gagne contre les méchants tout en noir ! Et en fait, j’ai envie de dire que là où la trilogie originale est un peu enfantine dans son traitement des gentils contre les méchants, on a ici un univers bien plus adulte où chaque décision ou acte est discutable. Et pour une fois c’est les méchants qui gagnent à la fin, ça change ! Autant les films ont tendance à être orienté pour les enfants c’est certain (Jar jar etc) mais l’univers derrière, si on creuse un tout petit peu, est très adulte. Et c’est cette richesse qui fait la force de la prélogie, tout le monde peut y trouver son compte.

Ces deux paragraphes ne sont peut-être pas complètement évidents pour tout le monde et peut être pour vous aussi, en ayant seulement vu les films, car ils restent assez maladroits en soit c’est certain. Mais en faisant des re-visionnages et en s’aidant de l’univers étendu qui est venu se greffer autour, l’image globale (ce que voulais montrer Gorge Lucas) est bien plus claire et travaillée.

C’est d’ailleurs une autre force de la prélogie pour moi : l’univers étendu est extrêmement riche et permet de compenser les lacunes des films, alors que l’univers étendu de la trilogie originale lui s’est plutôt développé sur la création de nouveaux personnages et histoires autour, pour principalement faire la suite de l’épisode 6 (je pense par exemple à Mara Jade, l’amiral Thrawn etc), donc ça ne compte pas trop pour cet article. Alors bon je parle surtout de l’univers « Légendes » là, l’ancien avant le rachat de Disney, je connais moins bien celui créé par ces derniers où c’est peut-être moins le cas (mais il est de toute façon trop récent pour en parler et tirer de telles conclusions). Vous vous en doutez peut-être, je n’apprécie guère la postlogie au point que je souhaiterais presque que l’ancien univers étendu, dont elle reste pas mal inspirée (et c’est ça le pire), la remplace... C’est pourquoi je ne cherche même pas à la comparer ici. Mais ce n’est pas le sujet de cet article !

En gros, la prélogie est la meilleure mais c’est en effet sans trop prendre en compte la qualité très moyenne des films qui la compose, c’est surtout en parlant de l’histoire qu’elle raconte comme je disais plus tôt. Les films ne sont pas si mauvais non plus, contrairement à leur réputation. En fait pour moi c’est surtout l’épisode 1 qui s’emboîte très mal dans l’histoire. En effet le côté Jésus d’Anakin, avec les midichloriens qui font rager les puristes… et surtout l’énorme erreur de casting de l’actrice de Padmé : elle est sensée avoir 14 ans durant l’épisode 1 alors que l’actrice en avait 18, on passe de 5 ans d’écart à 9 ans… (Oui Anakin a 9 ans lui). Cette erreur monumentale fait que l’épisode 2 est vraiment malaisant (vous vous en doutez, je parle surtout des scènes « romantiques » … bon l’écriture n’est clairement pas folle c’est certain mais la différence d’âge induite à tort par l’épisode 1, plus l’absence de contacts qu’ils ont lors de ce film ou presque, les rendent vraiment catastrophiques). Si on oublie complètement l’épisode 1 cependant, le 2 et le 3 deviennent réellement bons, surtout ce dernier, même s’ils ne sont pas exempts de longueurs (et surtout comparé à la postlogie, pardon c’était facile). D’ailleurs quand je conseille quelqu’un pour découvrir star wars je recommande d’éviter l’épisode 1 et de le voir plutôt comme un spin off après !

Bref je vous vois déjà venir, vous allez me dire que je préfère cette trilogie là en enlevant un tiers des films et en disant que je ne prends pas trop en compte la qualité des films en elle-même etc, donc c’est de la triche blablabla. Eh bien oui en fait, on peut dire ça mais encore une fois je parle surtout de l’histoire et des enjeux racontés durant la période qui sont bien plus intéressants. Je vais d’ailleurs maintenant m’expliquer à ce sujet en parlant des Jedi notamment.

https://assets.support-vision.fr/images/52/Un-peu-dautodrisio.png
Un peu d’autodérision et de troll sur la communauté Star Wars (je suis bien intégré comme vous pouvez le constater).

Oui les Jedi sont presque les méchants dans l’histoire ![tocIgnore][/tocIgnore]

Dans la trilogie originale, les Jedi sont présentés comme les gardiens de la république, les gens parfaits qui protégeaient la veuve et l’orphelin. On a cette présentation où tout est magnifique et où le méchant empire les as tous tués (qu’est-ce qu’ils sont méchants alors !), parce qu’elle vient d’Obi Wan et plus tard de Yoda, ils ne vont pas dire qu’ils étaient les méchants dans l’histoire évidemment. Et pourtant. Et pourtant, des gens comme Han Solo ne croient pas qu’ils existent, alors que ça ne fait que 20 ans que la « purge » a eu lieu (le temps écoulé entre les épisodes 3 et 4).

S’ils étaient autant adulés et parfaits tout le monde devrait les connaître non ? Pire encore, ils devraient être considérés comme des martyrs ! Ça aurait pu être vu comme une incohérence, mais au final avec la lecture que je vais présenter ici de la prélogie tout s’emboîte plutôt bien ! En effet, bon je ne vais quand même pas dire que les Jedi sont les méchants mais au final on n’en est pas si loin ! Les méchants restent les Siths hein mais les Jedi ne sont pas si gentils que ça en gros. « D’où » me direz-vous ? Eh bien c’est simple, voici pourquoi :

- Tout d’abord, ils prennent des enfants le plus tôt possible, quasiment dès leur naissance sinon avant leurs 2-3 ans environ, pour les « entraîner » dans le temple Jedi. Sauf qu’en fait par entraîner on peut plutôt parler d’endoctrinement et de leur transformation en soldats bien obéissants sans volonté propre, en plus de la recherche de suppression de toute émotion (car les émotions font tendre vers le côté obscur, alors que la peur c’est une émotion normale et humaine hein donc il faut s’interdire sa propre nature, j’appelle ça de l’endoctrinement).

Tout ça peut vous paraître gros ou tiré de nulle part, car en effet c’est surtout l’univers étendu qui l’a défini dans les détails, mais en fait rappelez-vous Anakin dans l’épisode 1 qui est soi-disant trop vieux alors qu’il a 9 ans… Je me souviens que ça me choquait et je ne comprenais pas pourquoi quand j’avais découvert le film. Eh bien en fait il l’est car il n’a pas pu être formaté à temps, ils savaient qu’ils ne pourraient pas le formater comme Obi Wan l’a été par exemple, c’est tout simplement ça. Vu qu’un Jedi ne doit pas avoir d’attachements, ils ont trouvé ça logique de chercher à les séparer dès le plus jeune âge de leur famille et ne cherchaient pas plus loin.

Là où c’est assez marrant c’est qu’on constate nettement un changement de comportement de Yoda entre la prélogie et l’originale. Vous savez, c’est lui qui dirige le conseil des grands maîtres qu’on voit souvent (où toutes les décisions sont prises, il le dirige avec Windu). Or lorsqu’il se rend compte que tout a « foiré » à la fin de l’épisode 3, il en conclu que c’est les préceptes Jedi qui ont foiré avant tout (dont il était le gardien, je vais revenir là-dessus). Ça fait sens car être Jedi c’est suivre la volonté de la force, donc si la force souhaite la chute des Jedi c’est qu’ils ont fait les choses mal.

Et là dans la trilogie originale on constate clairement qu’il est moins « nazi » (expression, j’exagère oui) par rapport à Luke et laisse Luke faire son choix de basculer ou non, plutôt que de tout faire pour l’empêcher.. Comme il l’a fait avec Anakin… au point que ça soit cette raison même qui cause son basculement à lui ! Pareil je vais revenir là-dessus plus loin. Parce qu’en fait, on en vient à une énorme incohérence des Jedi ici : ils disent que la peur est le chemin vers le côté obscur, donc s’interdisent de ressentir de la peur (logique jusqu’ici), mais ce faisant en réalité ils ont peur d’avoir peur et ils sont donc sur le chemin vers le côté obscur !... D’où le concept de chercher à quasi enlever des enfants avant qu’ils ne développent une personnalité, plutôt que d’attendre qu’ils aient l’âge de choisir et qu’ils fassent alors le choix conscient de suivre les Jedi ou non ! Bref dans la prélogie c’est très… :

https://assets.support-vision.fr/images/52/Do-le-fait-que-dan.png
D’où le fait que dans la trilogie originale Yoda laisse faire les choses, ce qui est bien plus cohérent avec l’esprit Jedi (Luke fait le choix conscient de refuser le côté obscur).

- Bon sinon, comme on le sait ils dirigent plus ou moins indirectement la république, enfin ils en sont une sorte de police arméealors qu’ils basent tout leur jugement, soi-disant justicier, sur une entité qu’ils ne comprennent pas et ne cherchent pas spécialement à comprendre : la force (au contraire des Siths au passage). Car je me répète les préceptes Jedi c’est « suis la volonté de la force, laisse-là te guider blabla ». Bref, on a connu mieux question justice non ?

Et la preuve c’est qu’il y a encore une fois des incohérences : ces autoproclamés justiciers préservent la paix donc, mais dans le même temps ils se refusent à participer activement aux débuts de conflits armés de l’époque pour essayer de les éviter. Exemples : durant l’épisode 1 ils ne sont envoyés que comme émissaires (jusque-là ça va) et lorsqu’ils se retrouvent au milieu du bordel avec une impression qu’il y a un Sith dans le coin, qu’est-ce qu’ils font ? Ils continuent à attendre sagement dans le haut conseil en renvoyant seulement les 2 Jedi vérifier ce qu’il se passe.

Ou encore durant l’épisode 2 avec la sorte de guerre froide qui s’installe (avec les séparatistes), ils ne font absolument rien, genre même pas de tentatives de négociations alors même que le camp séparatiste est mené par un ancien Jedi ? Et ensuite déclenchent la guerre en envahissant Géonosis sans chercher à discuter ?? (En y allant cette fois avec 200-300 Jedi hein, pas 2).

On constate nettement cette incohérence car ils restent dans une optique de non-intervention mais ils interviennent quand même des fois en mode gros bourrins, m’okay. Et de manière plus générale, ils se disent protecteurs de la veuve et l’orphelin mais laissent faire la misère qui s’est installée avec l’exploitation des mondes de la bordure extérieure - pensez notamment à Qui Gon qui dit à Anakin que son boulot n’est pas de libérer des esclaves, donc ça indique clairement que les Jedis s’en foutent alors que c’est pourtant interdit par la république - et la corruption monstrueuse au sein du sénat - qui est évidente à l’époque de l’épisode 1, c’est explicité dans le film. Être interventionniste mais à moitié en se cachant derrière ce genre de principes ça s’appelle de l’arrogance et profiter de privilèges en fait, rien d’autre ! Comme le dit Palpatine en quoi sont-ils réellement différents des Siths ? En fait du point de vue d’Anakin il y a même peu de différences, voir la partie suivante de l’article.

- Bon ensuite de manière un peu plus générale, on a durant la prélogie une critique du conservatisme à travers Yoda et ses 800 ans, qui a refusé tout changement alors que la République et la situation changeaient elles. En fait c’est plutôt officiel que c’est quasiment sa faute à lui seul de n’avoir pas agi (« olol les siths sont de retour mais on ne peut pas prévoir l’avenir, attendons de voir ce qu’il se passe et laissons le bordel empirer ! »), causant la sécession de Dooku typiquement qui lui était bien plus interventionniste sur le principe (après il s’est fait complètement manipuler par Sidious mais c’est une autre histoire). Et c’est seulement une fois que tout est perdu qu’il s’en rend compte et se remet en cause en décidant de ne pas entraîner dès la naissance les jumeaux et plus tard en acceptant d’entraîner Luke à 20 ans alors qu’il avait de bonnes chances de finir comme son père, on l’a vu.

C’est pour moi une critique assez claire de deux choses dans notre monde actuel : le conservatisme, c’est à dire rester campé sur ses idées etc, le fait que c’est quelque chose de dangereux car on ne progresse que par le changement (je ne dis pas que tout changement est bon non plus attention) ; et quand on cherche trop à tout interdire aux gens, ces derniers finissent par se rebeller et tout casser pour souvent le regretter plus tard (Dooku et Anakin), alors qu’au final il vaut peut-être mieux laisser un peu d’espace pour que certaines personnes se rendent compte à quoi servent certaines règles ? Puis à force d’avoir tellement peur du côté obscur au point de s’interdire d’avoir des relations etc, on donne justement l’intérêt de basculer du côté obscur !

- Bon et sinon pour finir sur les incohérences des Jedi, je tiens à souligner un Windu qui réagit sans réfléchir et attaque tête baissée le chef de la république (qu’ils sont sensés défendre, c’est pas eux qui choisissent etc) permettant à Palpatine de « vendre » très facilement la propagande comme quoi les Jedi sont les grands méchants de l’histoire, expliquant à ça tout seul pourquoi ils ne sont pas des martyrs 20 ans plus tard !

Une manière bien plus logique suite à cette nouvelle (et surtout suivant bien mieux les préceptes Jedis), aurait été de tous les rappeler du front (car ils n’ont rien à y faire) et soit d’aller confronter Palpatine au niveau de la justice de la république en cherchant et trouvant tous les indices qu’ils pouvaient (et y’en avaient vu que Dooku dirigeait le camp adverse, donc le fait que Palpatine avait tout orchestré pouvait être découvert et prouvé etc), soit disparaître et s’effacer de la vie galactique entièrement, en tentant peut être de le tuer mais à 40, pas à 4, une preuve d’arrogance de plus.

Sinon il y a encore Yoda et le combat contre Palpatine qui est le summum du cliché de l’incohérence des Jedis, car il vient pour le tuer en face à face ! Vous croyez vraiment qu’un Jedi, suivant ses préceptes de compréhension de l’autre et d’empathie, est plus efficace pour tuer qu’un Sith ? Pas étonnant que ce dernier se soit autant marré durant le combat, en plus d’avoir détruit ses ennemis il avait réussi à les réduire à néant au niveau même de leurs principes !

Bref j’ai terminé de faire la liste. J’espère que c’est maintenant plus clair pour vous ce que je disais précédemment : toute cette richesse au niveau de l’histoire est absolument absente de la trilogie originale où les gentils sont parfaits contre les méchants caricaturés et habillés tout en noir (et qui sont méchants parce qu’ils sont méchants et c’est tout).

D’ailleurs c’est là où je trouve que la postlogie a été une réussite (enfin bon, ça n’éclipse pas le reste évidemment) : dans l’épisode 8 Luke tient exactement ce discours et c’est parfaitement logique. Les Siths sont issus de Jedi qui ont mal tourné (quelque chose définit encore une fois par la prélogie et enrichi par l’univers étendu) et surtout ils se sont construits et développés à travers leur haine des Jedi (qui est apparue parce que les Jedi ont tout fait pour les éradiquer, et non pas l’inverse). La République dans tout ça n’était qu’un dommage collatéral dans ce conflit, de la même manière pour toutes les populations impactées, alors que les Jedi se disent justicier au départ… (Bon je l’avoue j’exagère un peu, il est évident que les Siths s’y seraient attaqués dans tous les cas). Donc le comportement de Luke dans le 8 pour moi est parfaitement logique et c’est presque la seule chose de bien que l’on puisse tirer de la postlogie (d’ailleurs comment il en est arrivé à penser ça fait partie des choses très maladroites). La saga aurait pu se terminer sur une bien meilleure note de mon point de vue, si la fin permettait de conclure que les Jedi avaient disparu en même temps que les Siths (d’où l’équilibre de la force finalement atteint !..).

https://assets.support-vision.fr/images/52/Le-pire-cest-que-Re.jpeg
Le pire c’est que Rey a un sabre Jaune à la toute fin ce qui pouvait induire vers ça : il y a déjà ce « matériau » dans l’univers étendu légendes, c’est ce qu’on appelle les « Jedi gris » ! Sauf que là ce n’est clairement pas le cas d’après le Skywalker qui sort un peu de nulle part, en tout cas je pense. Bon après ça peut rester interprétable mais elle a récupéré les livres de l’origine de l’ordre…

Bon et je vais finir cet article sur le basculement d’Anakin, qui bien qu’un peu précipité dans le film, fait sens avec les matériaux de l’univers étendu et c’en est même un chef d’œuvre du gentil devenu méchant malgré lui !

Le basculement d’Anakin est peut-être un peu trop précipité dans le film mais reste un chef d’œuvre « culturel » où un héros devient le grand méchant de manière cohérente[tocIgnore][/tocIgnore]

En effet ça va un peu trop vite sur le film, mais la novélisation (qui cadre parfaitement avec, comme si le film était une adaptation du livre) permet de bien mieux comprendre sa « logique », rapidement :

- Quand il apprend que Padmé est enceinte au tout début de l’épisode 3, il comprend qu'il va faire face à un choix : soit continuer à se cacher et ça sera tendu, surtout que ça le soule déjà là de le faire depuis 3 ans (en gros il sera père mais que sur le papier et il ne pourra pas s’occuper de ses enfants), soit le rendre public et se faire virer des Jedi (car oui l’ordre Jedi l’interdit). Il décide la deuxième solution quasi instantanément ! Donc dès le début du film il se fait à l'idée de quitter les Jedi car clairement il n’en a rien à faire d'eux, face à Padmé.

https://assets.support-vision.fr/images/52/Si-je-me-permets-une.png
Si je me permets une petite citation de Game of Thrones.

- Quand il fait les rêves prémonitoires là sur sa mort, il se dit que le pouvoir pour la sauver existe blabla et décide de fouiller les archives Jedi qui contiennent un savoir gigantesque sur des millénaires et des millénaires (mais les Jedi acceptent la mort donc c’est normal qu’aucun d’eux n’ait ce pouvoir à l’heure actuelle). Problème : tout ce qui est « tendancieux » (contraire aux préceptes Jedi) est réservé aux maîtres, donc il n'y a pas accès, ça le « vener » évidemment.

- Là comme par hasard hop, Palpatine le place dans le conseil, du coup il se dit « bordel génial je vais être maître, une pierre deux coups » et là boom Windu qui lui dit « Ok t'es dans le conseil mais t'es pas maître trololo »… Le pire c’est qu'il prend cette décision simplement pour montrer que Palpatine n'a pas les pleins pouvoirs sur les Jedi, c'est juste de la politique à deux balles, le genre de truc qui plaît énormément à Anakin, qui préfère l'action aux complots et aux négociations hein. Sauf que du coup, ça place Anakin entre les Jedis (qui le rejettent) et Palpatine qui est son pote depuis longtemps (dans le but de le manipuler mais ça il ne le sait pas). Alors qu’en plus il sait déjà que si Padmé survit il va se casser de l'ordre... le choix est presque fait là honnêtement.

- Là Palpatine, fidèle à lui-même, enfonce le couteau dans la plaie en lui racontant l'histoire de Plagueis, en gros il donne l'espoir à Anakin et la frustration qui va avec en lui apprenant que oui le pouvoir de sauver quelqu'un de la mort existe et qu'il n'est accessible que par les Siths. Or le temple Jedi est bien évidemment rempli d'holocrons Siths que les Jedis ont « caché » à la galaxie au fur et à mesure qu'ils les ont récupérés. Mais bien évidemment il faut être maître pour y avoir accès encore une fois !

A partir de là ce n’est pas compliqué de comprendre que c'est un bordel astronomique dans la tête d'Anakin. Ajouté à tout ça, Palpatine n'arrête pas de lui dire que les Jedis cherchent à l'évincer et à faire un coup d'état... Ce qui se passe techniquement quand il se retrouve en face de Windu qui va tenter de le tuer, alors même que c'est complètement contraire aux préceptes Jedi ! Du coup il voit un Jedi (qui en plus de ne pas l'apprécier, est le même mec qui lui a refusé le rang de maître) foutre en l'air le code pour tuer son meilleur pote qui le travaille depuis plusieurs semaines comme quoi les Siths ne sont pas vraiment différents des Jedis, que ces derniers sont arrogants eux aussi et cherchent le pouvoir etc. Le même qui lui a donné énormément d'espoir par rapport à Padmé aussi… et qui est en réalité un Sith et qui a soi-disant ledit pouvoir à portée de main !

Donc la décision est absolument évidente de trahir Windu sur le moment, il l’empêche de tuer Palpatine. Là évidemment ce dernier le tue car c’est un Sith lui. A partir de là Anakin comprend bien que ça va mal se passer du point de vue des Jedis car il devient un traitre, mais de toute façon il comptait les quitter, tout ce qu'il veut c'est sauver Padmé, donc il accepte de devenir l'apprenti de Palpatine, jusque-là il a encore toute sa tête. D’ailleurs il se dit qu’il fait ça pour son intérêt personnel, il pense s’occuper ensuite du méchant Palpatine s’il le faut, car il se doute qu’il n’est pas tout blanc quand même.

Sauf que Palpatine en maître manipulateur le sait très bien, et l'envoie massacrer les Jedis dans le temple puis les chefs Séparatistes, le tout de sang-froid, y compris des enfants, et c'est vraiment ça qui fait plonger Anakin au point qu'il soit complètement perdu, on le voit dans son discours face à Padmé à Mustafar (c'était pour sauver la république face au coup d'état des Jedi, sauf qu'en fait la République n'existe déjà plus blabla etc et « je vais tuer Palpatine comme ça on va régner sur la galaxie, osef d’aller à Naboo etc »)... Et là coup parfait, il se bat alors à mort contre le seul mec qui avait peut-être une chance de le faire revenir du côté lumineux : Obi Wan son mentor, et le seul autre semblant d’ami qu’il avait (et encore un exemple d’un Jedi qui cherche à tuer sans poser de questions plutôt que parlementer/convaincre), sauf qu’à la fin il se rend compte que ce dernier n’hésite pas à le laisser pour mort en train de cramer, on a connu mieux question amitié…

Et enfin la mort de Padmé fini de le plonger complètement dans le côté obscur car il perd la toute dernière personne qui aurait pu le faire revenir. D’ailleurs ce n’est pas clair dans le film mais il essaie de tuer Palpatine quand il est sur la table d’opération là et qu’il explose tous les droides, sauf qu’il se rend compte que Palpatine est le seul mec qui lui reste, même s’il l’a manipulé c’est son seul « pote » restant, il a tout perdu. Du coup ensuite quitte à continuer, autant le faire... Il se retrouve immergé dans le côté obscur qui s’alimente sur toute cette souffrance et le pouvoir qu’il en tire est sa seule (et maigre) consolation. Au final 20 ans plus tard, il lui faut encore pas mal de temps pour que Luke lui rappelle tout ça et c'est pour ça qu'il se rend enfin compte de son énorme connerie et la corrige enfin, en se suicidant au passage.

En bref c'est un peu dommage que les films aient foirés tout ça je le reconnais, que ça ne soit pas complètement clair. Notamment les manipulations magistrales de Palpatine, LE méchant peut être inégalé dans la culture en général (la littérature avec le cinéma etc). Palpatine qui d’ailleurs au passage passe pour le dernier des débiles dans l’épisode 9, merci le massacre de la saga… Le dessin-animé « clone wars » est pas mal pour mieux voir ce côté-là, et sinon je conseille très vivement de lire le livre Darth Plagueis.

En fait j’en reviens à l’épisode 1, pour moi l’histoire aurait dû commencer à l’épisode 2 et il aurait alors eu 2 films entiers pour vraiment traiter le basculement d’Anakin et mieux détailler ces machinations. Mais bref c'est pour moi une preuve de plus que la prélogie est immensément supérieure au reste, à travers son histoire extrêmement riche ! Même si cinématographiquement certains passages laissent à désirer c’est certain.

A propos de l'auteur et de ce site :

Tombé dans l'informatique étant petit tel un Obélix (à 3 ans pour être précis), j'ai la chance contrairement à ce dernier de pouvoir continuer à en prendre des "doses quotidiennes", depuis 23 ans pour tout dire . En effet je suis ce qu'on appelle un geek (un vrai, genre je joue pas à candy crush désolé) et je suis aussi développeur à plein temps maintenant... Lire la suite

Pour me contacter :

Par mail

Ce site ne comporte aucune pub et est maintenu bénévolement. Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à m'offrir une baguette (soit 1€) !

Paypal pixel

Sinon si vous êtes sur Brave, n'hésitez pas à me faire un don d'1 BAT ! (Qu'est-ce que c'est ?)


Support-Vision - A propos - Me retrouver : Facebook ou Twitter - Contact
Ce site et son contenu sont mis à disposition selon la Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 4.0).